Les 10 erreurs les plus communes lorsqu’on éduque un enfant

Etre parent et éduquer ses enfants n’est pas simple. Personne ne nous donnera, au moment de leur naissance, un manuel qui nous guidera dans toutes les situations et à tous les moments. Il est normal que des doutes surgissent et que nous agissions parfois en nous demandant si nous avons bien fait ou pas. Nous nous trompons tous de temps à autres, disent les experts.

Maintenant, nous allons vous présenter les erreurs les plus communes et leurs possibles solutions :

1. Ne pas écouter l’enfant : il est assez habituel que nous ne lui laissions pas le temps nécessaire pour s’expliquer ou s’exprimer, en le coupant, en étant autoritaire et en considérant savoir ce qu’il va nous raconter sans lui donner l’occasion de le faire. Laissez-le parler, soyez patient.

2. Ne pas reconnaître ses qualités ou ses points forts : il semble que souvent, nous ne remarquions que ses erreurs et ses défauts, pour essayer de les corriger, et que nous oubliions de le féliciter pour ce qu’il a  bien fait et pour ses points forts. Les félicitations sont essentielles au niveau de l’éducation.

3. Il faut respecter sa personnalité : chaque enfant est unique et différent. Nous ne devons pas l’éduquer pour qu’il fasse la même chose que les autres enfants. Chacun choisit son chemin, ses objectifs et ses buts : c’est pourquoi tous les enfants ne doivent pas être pareils.

4. La surprotection est une erreur assez commune. Celle-ci est due au fait que les parents ont peur qu’il n’arrive quelque chose à l’enfant, parce qu'ils manquent de confiance en sa propre valeur. La surprotection peut avoir de sérieuses conséquences. Il faut donner une certaine autonomie à l'enfant, dans une juste mesure.

5. Il ne faut pas l'habituer à ce qu'on fasse tout pour lui : il y a des parents qui continuent à couper la viande dans l’assiette de leur enfant de neuf ans… Il faut apprendre aux enfants à se débrouiller seuls: il y a un âge pour apprendre chaque chose et le plus tôt est souvent le mieux- sans mettre trop de pression, cela va de soi.

6. Crier : malheureusement, nous recourrons aux cris plus que nous ne le devrions. Les cris ont beaucoup de conséquences négatives.

7. Quand il y a des frères, il ne faut pas essayer de les éduquer de la même façon : ce n’est pas pareil d’essayer de leur inculquer les mêmes valeurs, ce qui est juste, que d’essayer qu’ils soient pareils en tout, ce qui est une erreur. Chaque enfant est différent et doit être éduqué individuellement. Chacun a des points forts et des points faibles à corriger et ceux-ci seront différents de ceux de ses frères ou/et sœurs.

8. Les comparer : c’est quelque chose que nous faisons constamment. Regarde comme ton frère fait cela…, si tu étais comme ton cousin…, regarde ton ami Emile, comme il est bien…

Nous devons éviter les comparaisons: chaque enfant est différent et même si un autre est meilleur pour certaines choses, votre enfant le sera dans d’autres domaines. Eux-mêmes savent comparer et utiliser leurs propres modèles, nous ne devons pas les tourmenter avec des comparaisons continuelles.

9. Ne pas le limiter à des choses sans importance : il est clair que si votre enfant a fait un magnifique dessin sur le mur, ce n’est pas bien et vous allez vous énerver mais prenez le temps d'y penser, demandez-vous si le dessin est bon et si ce qui est le plus important, c'est le mur ou la créativité de votre enfant… Ne criez pas sur lui, rectifiez son erreur et donnez-lui les moyens de faire ses créations à un endroit plus approprié. Laisser une certaine marge de manœuvre à votre enfant est très important pour qu’il apprenne, qu’il explore et qu’il découvre peu à peu ses intérêts, ses capacités et ses limites.

10. Ne pas communiquer : peu importe l’âge et le thème. La chose la plus importante au niveau de l’éducation d’un enfant est de parler avec lui et qu’il parle avec vous: de sentiments, de terreurs, de doutes, d’amitié, de sexe…une bonne communication créera un lien solide entre parents et enfants.

Les plus populaires dans cette catégorie