20 amulettes d'Egypte et leur signification

En premier lieu, précisons que, par amulette, nous voulons dire n'importe quel objet qui protège une personne d'un problème. La gamme des amulettes est très ample et peut aller des pendentifs aux monnaies, en passant par les pierres, les dessins, les bagues, les plantes ou les animaux.

Depuis l'antiquité, l'homme a vu dans les amulettes une façon d'échapper à tous ses maux, qu'ils soient physiques ou spirituels. Nous sommes donc face à un objet auquel on attribue, superstitieusement, des vertus surnaturelles.

vieux egipte

Dans ce texte, nous nous centrerons sur les amulettes de l'Egypte ancienne, une civilisation qui a existé entre 3150 avant J.C. et 31 après J.C., quand l'Empire Romain a conquis l'Egypte ptolémaïque. Cette civilisation se trouvait des deux côtés du lit, moyen et bas, du fleuve Nil.

Voyons plus en détail ces amulettes, dont beaucoup existent sous différentes formes (par exemple comme pendentif), ce qui signifie que si une des significations que nous allons vous donner vous semble correspondre à un point de votre vie et de votre caractère, cela pourrait être une bonne idée de les porter.

Œil d'Horus: l'ordre

Œil d Horus

L'œil d'Horus est l'amulette égyptienne par excellence. C'était un symbole solaire qui incarnait l'ordre, c'est à dire tout ce qui est parfait et imperturbable. Traditionnellement, il s'agissait d'un symbole ayant des caractéristiques magiques, protectrices, de guérison et même de purification. On pense que l'œil d'Horus était une version stylisée de l'œil du dieu Faucon, un symbole de stabilité cosmico-publique qui, en outre, avait aussi comme fonction d'être une importante amulette funéraire.

L'œil d'Horus a de nombreuses significations. En général, il représente l'œil qui voit tout et est associé à l'indestructibilité du corps et à la capacité de renaissance. Il est utilisé comme talisman contre les maladies et contre le mauvais œil, les malédictions et les sorts.

Ankh: la vie éternelle

Ankh

L'Ankh, aussi connu comme crux ansata, en latin « Croix Ansée », représente la vie ou la vie éternelle. Il concerne non seulement la vie terrestre mais aussi l'au-delà. C'est une image très semblable à celle de la croix chrétienne, la seule différence se trouvant dans la partie supérieure, qui a une forme d'anneau allongé ou d'anse. Cette anse représentait l'eau qui entrait dans la vallée du Nil et donc, la fertilité. La croix en soi unit l'homme et la femme dans un seul dessin.

L'Ieb: le cœur

L'ieb représentait, dans l'Egypte ancienne, le cœur, qui était considéré comme le lieu des pensées, des émotions et de la vie elle-même. Dans les jugements, le cœur était représenté en contre-prestation à la plume de la vérité et de la justice. Ces amulettes représentent le courage d'affronter des ennemis invisibles, en référence à la colère des divinités défendant ce qui est leur.

Le tyet: la régénération féminine

Le tyet

Le tyet, aussi connu sous le nom de nœud d'Isis, représente la régénération féminine. Comme la femme donne la vie, son rôle dans la civilisation égyptienne était fondamental. En théorie, le tyet est une représentation stylisée des organes génitaux de la déesse. Elle sert d'amulette de fertilité et se place sur la gorge ou sur la poitrine.

L'Uraeus: la résurrection

L Uraeus

L'Uraeus était une représentation de la déesse Uadyet et traditionnellement, servait d'emblème protecteur aux pharaons, qui étaient les seuls autorisés à le porter. L'Uraeus avait une forme de cobra et, parfois, portait la couronne rouge de la Basse Egypte ou la couronne blanche de la Haute Egypte. Le cobra et les serpents en général, étaient des symboles de résurrection associés aux voyages du Soleil, dans le ciel et dans l'inframonde.

Le pilier Djed

Le pilier Djed

On pense que le pilier Dyed pourrait représenter la colonne vertébrale du dieu Osiris mais on ignore l'objet qu'il représentait réellement. On croit aussi qu'il aurait pu s'agir d'un objet fétiche de la préhistoire, lié à l'agriculture. Il existait aussi une cérémonie, durant laquelle on érigeait un pilier Dyed qui symbolisait la stabilité du royaume et la résurrection d'Osiris.

Le lapis-lazuli : remède contre la fièvre

Le lapis lazuli

Pour les Egyptiens, le lapis-lazuli avait des propriétés curatives contre la fièvre et la mélancolie, la couleur bleue étant un symbole de pureté.

Le scarabée: vie et pouvoir

Le scarabEe

Le scarabée bousier représentait le Sol naissant et la résurrection. Il symbolisait aussi la vie et le pouvoir. C'était également le symbole de la constante transformation de l'existence. Dans la momification, il avait une importance capitale car on plaçait un scarabée sur la poitrine du défunt pour protéger son cœur et s'assurer qu'il ne témoigne pas contre le défunt au moment du jugement des morts.

Le scorpion: contre les piqures

Le scorpion

Le scorpion s'utilisait comme protection contre les morsures, les piqures d'insectes et de serpents vénéneux. Plus tard, il servira aussi d'amulette contre l'envie et les trahisons.

Le shen: garantir la vie des défunts

Le shen

Le shen représentait le cercle de l'orbite solaire et prétendait garantir la vie des défunts. Sa signification était que tout ce qui circule près du soleil sera éternel et garantira tout ce qui n'a ni début ni fin.

Les dieux égyptiens: contre le mauvais œil

Les dieux Egyptiens

Dans l'Egypte antique, les hommes étaient polythéistes et il existait une grande liste de dieux, comme c'était le cas en Grèce ou à Rome. En général, utiliser ces dieux comme amulettes servait de protections contre les animaux nuisibles ou le mal d'œil.

Anubis: l'au-delà

Anubis

Anubis est le dieu de l'autre monde, de l'au-delà, celui qui s'occupait des âmes après leur vie physique.

Vautour royal: un monde meilleur

Vautour royal

Le vautour royal connecte l'essence de l'univers et l'âme incarnée dans le corps humain pour créer un monde meilleur.

Le chat: protecteur du foyer

Le chat

Les chats étaient pratiquement considérés comme des dieux. Ils protégeaient les récoltes, le foyer mais aussi les maîtresses de maison.

Pierre de corail: contre la stérilité

Pierre de corail

La pierre de corail est utilisée depuis la nuit des temps pour favoriser la fertilité et combattre la stérilité.

Le cobra: protection et châtiment contre la malveillance

Le cobra

Bien que, dans notre civilisation, on associe le cobra aux choses négatives, dans L'Egypte antique, il représentait la protection et le châtiment de ceux qui le méritaient. C'était un symbole positif à cette époque.

L'amulette de Néfer

L amulette de Néfer

L'amulette de Néfer était considérée, en Egypte, comme une des amulettes de protection les plus fortes qui soient. Elle était utilisée comme talisman et symbolisait le désir de "chance" des gens.

Dans l'Egypte ancienne, on pensait que cette amulette avait le pouvoir d'attirer le bonheur, la vitalité et les bons amis. Cet hiéroglyphe égyptien, qui se prononce "nfr", est la recréation symbolique de l'ancien type de luth, qui est associé à la célébration et au bonheur. De fait, l'ancien mot égyptien "Nefer" signifiait "être belle". Concernant son rôle envers les âmes en présence de la vie future, ce talisman était une sorte de désir de bénédiction et de vie privilégiée dans l'éternité. Les possesseurs de ce symbole se pourvoyaient d'un outil spirituel spécial qui leur apportait du bonheur, de l'amour, la vitalité et une vie saine.

L'amulette de Menat

L amulette de Menat

C'est une amulette d'Egypte antique qui pend généralement à l'arrière du cou et sert de contrepoids au collier utilisé à l'avant. Il s'agissait généralement d'articles en verre qui étaient souvent enterrés avec les morts et étaient un symbole de protection divine.

Il apporterait le bonheur et la chance à celui qui les porte. On lui attribuait aussi des propriétés magiques.

Amulette du Sceptre de Papyrus (Uadj)

Amulette du Sceptre de Papyrus

L'amulette du Sceptre de Papyrus octroierait, d'une certaine façon, une résistance à la mort car elle apporterait une énergie renouvelée à celui qui la porte. En outre, il s'agissait d'une amulette qui servait à obtenir la jeunesse, la vitalité et toutes les qualités permettant de survivre aux épreuves de la vie passée.

Khet

L'amulette égyptienne des Pas (Khet) est associée à la résurrection et symbolise l'ascension au plus haut niveau des cieux ou le trône d'Osiris.

Pour les anciens Egyptiens, les Pas symbolisaient l'endroit où se trouvait l'ancien dieu Shou, quand il a séparé la terre du ciel. Ils représentent aussi le trône d'Osiris et le trône royal d'Egypte.

Cette amulette se trouve dans les textes funéraires du Nouveau Royaume, connu sous le nom de Livre des Morts, qui ont été développés à partir des textes antérieurs dits des pyramides et des cercueils. Dans le Livre des Morts, on représente Osiris assis sur son trône, qui a la forme d'une volée de marches et tenant un sceptre et un tourbillon comme symboles de son pouvoir de domination dans le royaume des morts.

Amulette de la grenouille

Amulette de la grenouille

La grenouille était utilisée comme un talisman protecteur pour les vivants et les défunts. Pour les anciens Egyptiens, la Grenouille symbolisait la vie mortelle, la renaissance et la résurrection.

L'amulette de la grenouille se déclinait dans un grand nombre de matériels comme l'or, le cuivre, les pierres de différentes couleurs, la stéatite et le verre de faïence coloré et verni, spécialement en vert ou en turquoise. On la portait pour se protéger durant la vie mais aussi pour qu'elle protège ceux qui mourraient, c'est pourquoi beaucoup d'Egyptiens étaient enterrés avec cette amulette.

L'amulette de la grenouille a été utilisée pour ses pouvoirs magiques contre la maladie, la douleur et la souffrance. Sa protection s'est aussi étendue aux désirs de récupération d'une maladie et elle est devenue un talisman de longue vie.

Maq-t ou Amulette de l'échelle

L'échelle était utilisée comme un talisman protecteur pour les vivants et pour les morts. On pensait que cette amulette permettait aux défunts de passer de ce monde au suivant.

Pour les anciens Egyptiens, l'escalier représentait une connexion avec le monde céleste et l'aide divine permettant d'atteindre le monde céleste de la vie après la mort.

Selon la mythologie égyptienne, Osiris ne pouvait pas arriver au ciel et Râ lui aurait fourni une échelle. L'échelle était un symbole d'Horus, le fils d'Isis et d'Osiris. Horus aurait étendu deux doigts pour aider son père Osiris à monter cette échelle jusqu'au monde suivant. Il existe aussi un autre mythe, celui des âmes de Pé et de Nekhen, des adeptes d'Horus, qui auraient tendu une échelle d'or au pharaon pour l'aider à atteindre la vie après la mort.

Les plus populaires dans cette catégorie

protection

10 Amulettes et talismans très puissants pour la protection

Lorsque nous parlons d'amulettes, nous nous…
envie

Les meilleures amulettes contre l'envie

Si l'on tient compte du fait qu'une amulette est…
chance

Les 16 amulettes de la chance les plus populaires au monde

Quels sont les talismans ayant dépassé les…
mauvais oeil

Amulettes contre le mauvais œil et l'envie

Nous craignons tous que les plus petits de notre…
culture celtique

Les symboles celtiques et leur signification

Les Celtes, peuple de dieux, de druides et de…
symboles kabbale

Signes et symboles cabalistiques

La Cabale est une discipline de caractère…
trefle1

Symbolique du trèfle

Le trèfle possède sans aucun doute un grand…
sirene

Symbolique de la sirène

Elles séduisent les marins grâces à leurs…
horus

Triangle et pyramide Illuminati : Les Symboles Illuminati

Les Illuminati (tout comme les Maçons) sont une…
pavot1

Symbolique du pavot ou du coquelicot

Le pavot et le coquelicot sont des symboles liés…