A quel point les tatouages sur le cou et la nuque sont-ils douloureux ?

Les tattoos sur le cou et la nuque sont devenus assez populaires ces dernières années. Vous vous demandez peut-être pourquoi certaines personnes choisissent de laisser des aiguilles vibrantes s’aventurer près d’un endroit aussi sensible du corps. Malgré tout ce que vous avez pu entendre, les tatouages sur le cou et la nuque sont-ils vraiment si douloureux ?

tatoueur 3

Les tattoos sur l’avant/ le côté du cou sont-ils si douloureux ?

Vous avez peut-être entendu certaines personnes dire que se faire tatouer sur le cou cause une des pires douleurs qui existent. Dans la plupart des procédures de tatouages, le degré de douleur ressenti dépend généralement de l’épaisseur de la peau et de la quantité de graisse de l’endroit tatoué. Le cou n’a habituellement pas beaucoup de graisse ni une peau très épaisse - c’est la raison pour laquelle s’y faire tatouer est tellement douloureux.

Partie avant du cou

L’avant du cou est considéré comme un des endroits les plus douloureux à se faire tatouer. La peau y est très fine et il s’y trouve aussi beaucoup de terminaisons nerveuses et de muscles, ce qui rend cette zone encore plus sensible. Un des plus intolérables désagréments de la procédure de tatouage au niveau du cou est qu’il est difficile de respirer durant celle-ci.

Certains tattoos du cou descendent jusqu’à la clavicule, qui est une zone encore plus sensible, avec sa peau fine qui couvre directement les os.

Je vous suggère fortement bien de bien réfléchir avant de vous faire tatouer à cet endroit. Particulièrement s’il s’agit de votre premier tattoo et que vous avez une faible tolérance à la douleur.

Côtés du cou

Se faire tatouer sur le côté du cou est une toute autre histoire, car cette zone est considérée comme une des moins douloureuses. Cet endroit ne possède absolument pas le même nombre de terminaisons nerveuses que l’avant du cou. Cependant, comme c’est le cas pour la plupart des choses, tout dépend de chaque personne.

Douleur causée par les tattoos sur la nuque.

La nuque est un endroit de plus en plus populaire pour se faire tatouer de nos jours. La douleur dépend de la localisation précise du dessin. La peau de la nuque est très fine et il ne faut pas oublier que l’épine dorsale passe à cet endroit, de même que les nerfs de la tête - qui envoient les signaux de nos sens et de nos organes vers le cerveau.

Beaucoup de personnes tatouées à cet endroit disent que la zone la moins sensible de la nuque est le bas de celle-ci, que ce soit près de la colonne vertébrale ou des épaules : c’est là qu’il y a le plus de graisse et celle-ci amortit l’effet des aiguilles. La peau a aussi tendance à y être plus épaisse.

Comment faire pour que les tattoos sur le cou et la nuque soient moins douloureux

Se faire tatouer est douloureux, peu importe l’endroit travaillé. Etant donné qu’il n’existe pas d’injections pour soulager la douleur, voici quelques petites choses à faire pour vous assurer que votre esprit et votre corps sont prêts à se faire tatouer sur la nuque ou le cou.

Choisissez intelligemment

Le type de dessin que vous choisirez déterminera en grande part la douleur que vous allez devoir supporter. De petites lignes fines ne seront pas si douloureuses mais si vous avez choisi un tattoo aux lignes épaisses et qui demande beaucoup de remplissage, ce sera beaucoup plus douloureux.

Je vous conseille de commencer petit, particulièrement s’il s’agit de votre premier tattoo à cet endroit du corps. Voyez ce que vous pouvez supporter et, ensuite, vous pourrez toujours rajouter ce que vous voudrez.

Allez-y doucement sur l’alcool

Nous possédons tous ce type d’amis spontanés qui boivent un verre de trop et, soudainement, pensent qu’il serait bien d’avoir un tattoo. Mais, même si l’alcool peut nous rendre moins conscients de la douleur, il a aussi d’autres effets : il dilue le sang et fait saigner plus.

Du coup, vous risquez d’avoir un tattoo au rendu pas trop convainquant, étant donné que l’encre sera poussée hors de la peau par le sang. C’est aussi le cas pour tous les analgésiques sans ordonnance comme le Tylenol. Les boissons énergétiques doivent aussi être évitées.

Buvez beaucoup d’eau

Préparer votre peau est crucial et la meilleure façon de le faire est de bien vous hydrater. Boire beaucoup d’eau avant la session aidera votre peau à accepter l’encre, ce qui améliorera le résultat.

Mangez bien

Les artistes tatoueurs voient souvent leurs clients s’évanouir. Cela peut être le résultat d’une faible tolérance à la douleur combinée à un manque de glucose dans le sang. Il est donc crucial de langer un bon repas avant de s’installer sur la chaise.

Faites une pause

L’ultime façon de supporter la douleur est de faire une pause. Levez-vous, marchez un peu et buvez de l’eau. Signalez toujours à l’artiste que vous voudriez arrêter quelques minutes.

Vous arrêter trop souvent peut en revanche faire empirer le gonflement et rendre le dessin difficile à terminer. Il existe des exercices de respiration et de relaxation qui font des merveilles pour soulager la douleur des tattoos sur le cou.

Les plus populaires dans cette catégorie

tatoueur 7

A quel point les tatouages derrière l’oreille font-ils mal ?

Quel que soit l’endroit du corps à tatouer, vous…
tatoueur

A quel point les tatouages sur les côtes sont-ils douloureux ?

Certains tatouages sont plus douloureux que…
tatoueur 4 biceps

A quel point les tatouages sur les biceps font-ils mal ?

Les bras sont souvent visibles et sont donc un…
tatoueur 9

A quel point les tatouages sur les pieds sont-ils douloureux ?

Certains tatouages sont plus douloureux que…
tatoueur 7

A quel point les tatouages sur les doigts font-ils mal ?

Si vous envisagez de vous faire faire un tatouage…
tatoueur 2

A quel point les tatouages sur les poignets sont-ils douloureux ?

Certains tattoos font plus mal que d’autres, à…
tatoueur 8

A quel point les tatouages sur les hanches font-ils mal ?

Vous envisagez de vous faire tatouer sur les…