20 Conseils de sécurité pour voyager à l’étranger

Si vous commencez à voyager dans d’autres pays, vous ferez probablement partie de l’une ou l’autre de ces catégories : soit vous ferez confiance à tout le monde, penserez que tous sont vos amis et sont là pour vous aider ; soit, au contraire, vous deviendrez paranoïaque et penserez que la seule chose que les autres veulent est vous enlever et vous faire du mal.

Mais la réalité ne correspond à aucune de ces catégories. Tout le monde ne désire pas être votre ami, mais tout le monde ne vous veut pas de mal non plus. La réalité se situera toujours entre les deux, les gens ayant cependant une tendance assez marquée à la bonté.

Il est donc important que vous teniez toujours compte de quelques précautions de sécurité si vous désirez voyager en Europe, Asie, Afrique ou n’importe où dans le monde.

La majorité de ces conseils vous paraîtra peut-être évidente ou simplement pleine de sens commun mais ne dit-on pas que le sens commun est le moins commun des sens ? C’est pourquoi il n’est pas superflu de vous rappeler les précautions à prendre lorsque vous voyagez.

1 - Regardez toujours autour de vous

Peu importe que le Taj Mahal, la tour Eiffel, le Machu Pichu, Angkor Wat ou n’importe quel autre monument se trouve sous vos yeux, s’il y a une multitude de personnes en train d’observer la même chose, n’oubliez pas de regarder de temps en temps autour de vous.

Beaucoup profitent de ces petits moments de perplexité touristique pour faire quelques poches, ne permettez donc pas que ce soit les vôtres. Il n’est cependant pas nécessaire que vous vous méfiez de tous ceux que vous croiserez, un simple petit regard au-dessus de votre épaule suffira.

Une étude de sécurité a montré qu’un voleur évite généralement de s’en prendre aux personnes les plus vigilantes de son entourage, c’est pourquoi notre premier conseil de sécurité pour voyager à l’étranger est de prendre l’habitude de regarder autour de vous.

2 – Ne pas agir comme, ni avoir l’air d’une victime.

Les criminels choisissent leurs victimes en raison de certains traits. Entre autres, parce qu’elles marchent ou agissent comme des victimes.

Si vous avez l’air d’être quelqu’un qui va essayer d’opposer au moins un peu de résistance en cas d’attaque, il est plus probable qu’on ne s’en prenne pas à vous. En tant que voleur, pourquoi choisir quelqu’un qui va livrer bataille s’il est possible de s’attaquer à quelqu’un de plus facile à détrousser ?

3 - Acceptez et coopérez.

Si vous faites partie des malchanceux et qu’on vous attaque, acceptez et coopérez.

Rien n’est plus précieux que votre vie. C’est pourquoi, si quelqu’un vous demande de lui donner votre argent, votre portefeuille, votre téléphone, votre ordinateur portable, etc., donnez-les-lui et n’opposez pas de résistance.

Le plus probable, c’est que le voleur n’en désire pas plus et se retire dès qu’il aura vos possessions : mieux vaut donc rester calme et céder.

4 – Séparez votre argent

C’est un conseil de sécurité que vous ne devez pas oublier lorsque vous voyagez: ne mettez jamais tous vos œufs dans le même panier.

Si quelque chose arrive, par exemple un vol, vous pourrez ainsi vous assurer que vous vous ne perdrez pas tout et serez à même continuer votre voyage.

5 – Fermez toujours votre sac-à-main ou sac-à-dos.

Quand vous êtes dans un pays étranger, tout ce que vous voyez autour de vous est nouveau et surprenant et, plus d’une fois, vous aurez envie de sortir votre appareil photo (ou votre téléphone) de votre sac pour prendre une photo : il est probable que vous oubliiez en suite de le refermer.

La majorité des objets perdus par les voyageurs sont dus à un sac mal fermé. Cela ne veut pas dire qu’on les leur a volés : le simple fait de marcher avec un sac ouvert est suffisant pour que vos objets tombent sans que vous vous en rendiez compte.

Prenez l’habitude de toujours vérifier que vous avez refermé votre sac-à-main et votre sac-à-dos : vous verrez, vous ne perdrez plus rien.

6 - Ne mettez pas votre portefeuille dans votre poche arrière.

Fermer son sac est important, mais pour les hommes ? Une simple recommandation : mettez votre portefeuille dans une poche avant de votre pantalon. Ainsi, vous saurez à tout moment où il se trouve.

Essayez déjà de prendre cette habitude à la maison, vous aurez moins de mal à le faire en voyage. Avec le temps, vous vous rendrez compte que c’est non seulement plus sûr, mais aussi plus pratique.

7 – Scannez tous vos documents.

Passeport, acte de naissance, assurance médicale nationale et assurance médicale internationale, permis de conduire, carte d’identité nationale, carnet de service militaire (le cas échéant), preuve de domicile, etc.

Scannez-les, gardez-les dans votre boite mail, envoyez-en une copie à vos parents ou à votre meilleur ami et conservez-les en outre sur une clef USB pour les avoir à tout moment à portée de main.

8 – Sachez quelles sont les arnaques les plus fréquentes dans le lieu où vous allez.

Chaque région a ses propres arnaques. La majorité d’entre elles impliquent des enfants, qui volent votre portefeuille pendant que vous leur donnez une sucrerie ou que vous vous prenez en photo avec eux, mais il y en aussi de plus élaborés avec de prétendues étudiantes chinoises qui veulent « pratiquer l’anglais » et finissent par vous convaincre d’acheter un service à thé. Dans d’autres arnaques, on vous emmène visiter la ville en tuk-tuk et vous vous retrouvez en train d’acheter un costume sur mesure.

Il n’y a pas de pays, aussi développé soit-il, qui ne possède son propre type d’escroquerie. Il suffit de rester sur ses gardes et de ne pas faire confiance aux personnes « excessivement aimable » ou « qui désirent pratiquer l’anglais » en pleine rue.

9 – Ayez une assurance voyage.

Les accidents ou les maladies peuvent surgir à tout moment et à n’importe quel endroit. Il n’y a rien de pire que de devoir arrêter son voyage parce qu’on a dû payer une note d’hôpital et qu’il ne reste plus assez d’argent pour continuer ou, pire encore, sortir du pays.

10 – N’oubliez pas les vaccins.

Avant de partir en voyage, rendez-vous dans une clinique spécialisée dans les maladies des voyageurs pour demander si vous avez besoin de vous faire vacciner.

Le seul vaccin obligatoire est celui de la fièvre jaune, mais il n’est d’application que si vous vous rendez dans une zone à risque ou en provenez. En dehors de cela, le reste des vaccins ne sont que des recommandations. Personnellement, je pense qu’il ne faut ne pas faire d’économies au détriment de sa santé : s’il existe un vaccin qui élimine le risque de contracter une maladie, je me le fais injecter.

11 – Evitez les drogues

Je ne suis pas contre les drogues mais, dans certains pays, leur consommation peut avoir de très graves conséquences, comme la peine de mort.

Et je ne me réfère pas seulement aux drogues « dures » : dans certains pays, même l’alcool est interdit. C’est pourquoi vous devez faire très attention et bien vous informer avant de voyager.

12 – Evitez les marques d’affection en public.

Certains d’entre nous sont très affectueux et n’hésitent pas à s’embrasser, se serrer dans les bras ou se promener main dans la main avec leur conjoint ou la personne avec laquelle ils ont une « amitié particulière ». Dans certains pays, c’est très mal vu et peut même vous valoir une amende.

Si vous voyagez en Asie, au Moyen-Orient ou dans certaines régions d’Afrique mineure, réservez les marques d’affection, aussi simples soient-elles, pour l’intimité de votre chambre d’hôtel.

13 – Ne vous séparez pas de vos affaires : si vous avez deux sacs, qu’ils soient toujours collés à vous. Et mettez un cadenas à toutes les fermetures.

Vos valises et vos sacs doivent devenir une extension de vous-même. Ne vous en séparez jamais, à moins que ce ne soit absolument nécessaire.

Si vous voyagez en wagon-lit, placez-les autant que possible dans votre lit avec vous. J’ai entendu raconter des histoires de voyages en train en Asie, où les voleurs s’introduisaient dans les wagons pendant la nuit pour soustraire tout ce qu’ils pouvaient des bagages.

Placez de petits cadenas sur toutes les fermetures de sacs. Si quelqu’un désire vous voler, il trouvera quand même le moyen de le faire mais au moins, vous ne lui aurez pas facilité la tâche.

14 – Ne donnez pas d’argent, de confiseries, ni de cadeaux en rue. Et surtout pas aux enfants.

Il y a deux très bonnes raisons à cela.

Premièrement pour des raisons de sécurité, car lorsque vous sortez votre portefeuille pour faire une donation, ce que vous faites, c’est montrer l’endroit où vous le rangez, c’est pourquoi il est probable que quelqu’un soit prêt à l’en soustraire dès que possible.

D’un autre côté, dans certains pays, la pauvreté vous brisera le cœur mais ce sont justement dans ces pays-là que vous ferez le plus de mal si vous donnez un peu d’argent, une confiserie ou même un stylo à bille à des enfants.

Lorsque vous faites cela, vous encouragez la pauvreté et la mendicité. Et particulièrement chez les enfants : s’ils voient que lorsqu’ils tendent la main en direction des touristes, ils obtiennent quelque chose, ils resteront dans la rue au lieu d’étudier et grandiront en considérant uniquement les touristes comme un moyen d’obtenir de l’argent.

Même si ce discours peut sembler dur et radical, il dénonce une réalité. S’il-vous-plaît, évitez de donner aux enfants des rues. Si vous désirez les aider, faites plutôt une donation ou du bénévolat dans une association civile qui tente de s’attaquer à la racine du problème.

15 – Evitez d’utiliser votre carte de crédit ou d’inscrire vos mots de passes dans un cyber café ou sur un WiFi public. Si c’est nécessaire, utilisez plutôt un VPN.

Beaucoup de cybers ont des programmes qui enregistrent ce que vous écrivez sur le clavier, c’est pourquoi y introduire un mot de passe peut être risqué. S’il est ABSOLUMENT nécessaire que vous accédiez à un compte personnel depuis un de ces endroits, changez le mot de passe le plus rapidement possible.

Mais ce n’est pas tout, dans certains lieux publics où le WiFi est gratuit, certaines personnes peuvent lire les données que vous envoyez et recevez, comme vos données bancaires, lorsque vous achetez quelque chose par internet ou consultez votre compte en banque.

Le moyen le plus sûr d’éviter cela est d’utiliser un VPN.

16 – Evitez de nourrir les animaux sauvages.

Si vous le faites, vous contribuerez au fait que ces animaux s’habituent à recevoir de la nourriture de la main des humains, ce qui, non seulement, changera leur comportement et les rendra plus agressifs mais aussi, à plus grande échelle, altèrera l’ensemble de l’écosystème.

Les animaux sont en grande partie responsables du maintien de l’équilibre de l’écosystème, car ils se nourrissent de certaines plantes, animaux ou insectes qui pourraient, sans cela, proliférer. Si vous habituez une espèce à consommer ce que les touristes lui donnent alors que vous ne devriez pas, vos actions pourraient avoir un très fort impact écologique.

Sans oublier que vous encouragez aussi les animaux à devenir plus agressifs avec les touristes qui ne voudraient pas leur donner à manger. Il vaut donc mieux que vous évitiez d’entrer dans ce cercle vicieux.

17 – Ne cédez pas à la pression sociale.

Peu importe que vous soyez vu comme un trouble fête ou un voyageur rasoir, si votre instinct vous dit qu’il vaut mieux ne pas faire quelque chose ou qu’il existe un risque, ne le faites pas.

Cela ne veut pas dire que vous devez devenir un asocial qui évite les autres et ne veut pas sortir faire la fête. Mais faites confiance à votre instinct quand cela est nécessaire. Beaucoup des activités les plus dangereuses que j’ai faites, je les ai faites que je me suis laissé entraîner par un groupe.

18 – Ne consultez pas votre téléphone portable en rue.

Si vous êtes perdu ou devez répondre à un message, arrêtez-vous et allez quelque part pour le faire. Lorsque votre attention est fixée sur votre téléphone dans un endroit inconnu, vous perdez votre concentration, ce qui vous rend plus vulnérable aux accidents et aux agressions.

19 – Mettez toujours le verrou ou fermez votre porte d’hôtel à clef.

Vous ne serez pas nécessairement confronté à des agressions, mais il vaut mieux éviter que quelqu’un de saoul n’entre à quatre heures du matin pendant que vous êtes en train de dormir. Pour éviter ce genre de situation, mieux vaut toujours fermer à clef ou au verrou.

20 – Le problème, c’est les peaux ou la glace.

Le principal problème, dans les pays où l’eau potable est un problème, ce n’est pas la préparation de la nourriture, car celle-ci est généralement cuite à haute température, ce qui tue les bactéries et les microorganismes.

Le problème donc, ce sont les fruits ou légumes crus lavés avec cette eau. La majorité des étrangers, et particulièrement les Européens, sont émerveillés, en Asie et en Amérique du Sud, par la grande variété et les prix des fruits disponibles… mais ils sont aussi les premiers à faire les frais de la vengeance de Moctezuma.

Si vous voulez manger des fruits, choisissez ceux qui ont une peau épaisse, comme les oranges, ou, s’ils ont été lavés, assurez-vous bien que ce soit avec de l’eau potable. Si ce n’est pas le cas, lavez-les vous-même (à l’eau potable donc) avant de les consommer.

Il me semble exagéré de se laver les dents avec de l’eau en bouteille. Personnellement, je ne l’ai jamais fait et cela me semble assez ridicule.

Les plus populaires dans cette catégorie

Medellin

12 endroits à visiter à Medellin

Plaza Botero (Place Botero) Vous y trouverez la…
Australia

Quel est le coût de la vie en Australie?

Quel est le coût de la vie en Australie? Combien…
Colombia

14 plans inédits à faire en Colombie

FAIRE DE LA PLONGEE SOUS-MARINE AVEC LES REQUINS…
Colombia2

Quel est le coût de la vie en Colombie?

Avec cet article, j'espère pouvoir vous aider ou…
Erasmus

10 CHOSES A FAIRE POUR PREPARER VOTRE ERASMUS

La date de départ vers notre destination Erasmus…
Londres

Coût mensuel minimum de la vie à Londres

Beaucoup de personnes se demandent, avant d'aller…
Colombia3

10 villages qui vous feront tomber amoureux de la Colombie

La Colombie est pleine de lieux qui vous…