Drapeau d'Italie : Histoire et signification

Manuel G | mai 03, 2019

it

Populairement connu sous le nom d'il tricolore, le drapeau de l'actuelle République d'Italie date de l'an 1946, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis 1948, lorsque ce drapeau a finalement été officiellement déclaré symbole patriotique, le jour national du drapeau italien est célébré le 7 janvier.

On pense que son dessin se base sur le modèle du drapeau français, car, en 1796, Napoléon avait choisi de le donner comme étendard à un corps de légionnaires lombards qui s'étaient unis aux forces françaises. Cependant, c'est en 1848 que il tricolore a été reconnu enseigne officielle par le roi Charles-Albert de Sardaigne (aussi appelé Charles-Albert de Savoie). Comme l'exigeait la tradition, la maison de Savoie a ajouté ses armoiries royales sur la bande centrale, avec une couronne au-dessus.

Lors de la chute de la monarchie, après la Seconde Guerre Mondiale, les armoiries et la couronne ont été supprimées. Le dessin des bandes verticales et ses couleurs, vert, blanc et rouge, rendent l'étendard italien assez semblable au drapeau mexicain mais ils n'ont pas les mêmes dimensions et le pavillon italien ne possède pas d'armoiries sur la bande centrale. Les proportions du drapeau italien sont de 2:3.

Il est composé de trois bandes verticales égales respectivement verte, blanche et rouge, de gauche à droite. Comme c'est le cas pour beaucoup d'autres drapeaux, il existe différentes explications concernant le choix des couleurs. Une des plus acceptées est la ressemblance avec le drapeau français et la défense des idées d'égalité et de liberté durant la révolution mais, sur le drapeau italien, ces deux droits naturels de l'homme seraient représentés par la couleur verte.

D'autres versions affirment que les couleurs représentent des sentiments. Le vert représenterait l'espoir d'une Italie unie et libre; le blanc, la foi et le rouge, l'amour et le sang versé. Une dernière version explicative les associe aux richesses du territoire: le vert représenterait alors les champs et les plaines lombardes; le blanc, les neiges des Alpes et le rouge, la lave volcanique.

L'utilisation du drapeau italien est régie par l'article 12 de la constitution. On y signale que le drapeau doit flotter avec dignité car il représente le peuple, qu'il doit être hissé et abaissé avec respect. Il doit également être levé dès le moment où le soleil se lève et abaissé dès qu'il se couche, à moins que le mauvais temps ne justifie son abaissement précoce. Il peut aussi flotter de nuit, s'il est bien éclairé et ne peut pas être mouillé, ni toucher le sol. Sur le territoire italien, il doit occuper la position d'honneur à gauche, vu de face, le reste des drapeaux étant placés côte à côte, par ordre alphabétique, tous de même taille et à la même hauteur. Le drapeau peut être décoré d'une bande dorée sur tout le rebord.