Que mangent les perdrix? Tout sur leur alimentation

Manuel G | mars 22, 2021

Perdrix

Les perdrix sont des animaux omnivores, ce qui veut dire qu'elles mangent de tout.

Les perdrix

Durant les premiers mois de leur vie, les perdrix se nourrissent de toutes sortes d'insectes. Ensuite, leur alimentation se compose principalement de grains et de graines. Elles mangent aussi des feuilles tendres, des pousses, des tiges, des fleurs, des racines, des herbes, des fruits sylvestres, du lichen et des insectes.

Ce sont des oiseaux qui appartiennent à la famille des gallinacés et qui sont de taille moyenne. Ce sont généralement des oiseaux terrestres qui ne migrent pas et vivent en groupes en dehors de la saison de reproduction. Les perdrix se reproduisent dans les terres basses et sèches, comme les aires agricoles et les terrains ouverts et pierreux. Elles pondent leurs œufs dans un nid au sol. Les perdrix peuvent vivre environ 6 ans.

Reproduction des perdrix

Au mois de janvier, les mâles commencent à entrer en chaleur. La saison de mise-à-bas et des soins aux petits se situe entre avril et mai. Le mâle prépare plusieurs nids dans des trous peu profonds situés à des endroits sans beaucoup de végétation. Ensuite, la femelle en choisit un et y pond entre 9 et 18 œufs lisses, sous-elliptiques, brillants, d'un ton jaunâtre et parsemés de taches. La ponte elle-même dure environ 36 heures puis les œufs sont couvés durant quelque 23 jours.

Deux pontes séparées

La femelle peut pondre dans deux nids distincts. Dans ce cas, la femelle couvera dans un des nids et le mâle dans l'autre. Les oisillons sont nidifuges, ils pèsent environ 20 grammes au moment de l'éclosion de leur œuf et quittent rapidement le nid, bien que les perdrix restent ensemble jusqu'à l'étape d'élevage suivante.

Maladies des perdrix

L'encéphalite: caractérisée par des symptômes de dépression, de désordres nerveux, des postures anormales et la paralysie.

La neumo-encéphalite aviaire, qui occasionne des tremblements, des halètements, la toux, la paralysie, d'importantes diarrhées et la cessation presque complète de la ponte.

La salmonelle derby, qui affecte les jeunes oiseaux. Ceux-ci souffrent d'apathie, de diarrhées et leur mort survient rapidement.

Le vers de la gorge et le vers du jabot, qui provoquent respectivement l'obstruction de la gorge pour le premier et des diarrhées, l'anorexie, l'apathie, l'amaigrissement et la diminution de la consommation d'eau, pour le second.

Partager:

whatsappwhatsappwhatsappwhatsapp

Hits