Quelles sont les différentes parties qui composent l'intestin grêle ?

Manuel G | janvier 08, 2019

small intestinesmall intestine

L’intestin grêle se divise en trois parties : le duodénum, le jéjunum et l’ilion. Pour connaître en détail leurs caractéristiques, il vous suffit de continuer votre lecture.

Parties de l’intestin grêle

Voici donc, de façon détaillée, les principales caractéristiques des différentes parties qui composent l’intestin grêle :

Le duodénum

Il s’agit de la première portion de l’intestin grêle, qui est située entre l’estomac et le jéjunum. Elle se présente sous la forme d’un tube creux et articulé d’approximativement 25 à 38 cm, ayant une forme courbe car il entoure la tête du pancréas. Sa principale fonction est la désagrégation des aliments.

Le jéjunum

C’est la portion centrale de l’intestin grêle, située entre le duodénum et l’ilion, d’une longueur d’approximativement 2,5 à 3 mètres. Ses parois sont revêtues de grandes quantités de villosités qui absorbent les nutriments et les distribuent au torrent sanguin.

L’ilion

C’est la dernière portion de l’intestin grêle. Elle est située entre jéjunum et le gros intestin et possède une longueur d’environ 2 mètres. Ses parois sont aussi revêtues de villosités. Celles-ci absorbent les nutriments que le jéjunum n’est pas capable d’absorber, comme la vitamine B12, les peptides (acides aminés) ou les sels biliaires.

Qu’est-ce que l’intestin grêle ?

L’intestin grêle est un organe de l’appareil digestif situé entre l’estomac et le gros intestin.

Il faut signaler que la forme de l’intestin grêle ressemble à un tube allongé et creux, qui se plie plusieurs fois et va d’un côté à l’autre de la cavité abdominale. Il mesure approximativement, chez l’adulte, entre 6 et 7 mètres de longueur et a 3cm de largeur, ce qui peut surprendre étant données les mesures habituelles de l’être humain.

Fonction principale de l’intestin grêle

Pour comprendre la raison pour laquelle l’intestin grêle est tellement important pour le fonctionnement normal de l’organisme, il nous faut mentionner que son travail principal est d’absorber les nutriments nécessaires au corps humain, par les villosités qu’il possède au-dedans. Chaque villosité possède de façon interne un réseau de capillaires sanguins et lymphatiques qui recueille ces nutriments et les envoie dans le sang.

Les résidus de la digestion et l’eau passent à la première partie du gros intestin, connue sous le nom de caecum. Là, elles se compriment et forment les selles (ou matière fécale) qui sont, postérieurement, éliminées par l’orifice anal.