Symbolique du bœuf

Manuel G | juillet 13, 2020

boeuf

Le bœuf est lié à l'énergie du cosmos et symbolise l'effort physique et l'action. C'est aussi un symbole de sérénité et de conformité.

Pour les peuples de l'Egypte antique, le bœuf se différencie clairement du taureau et leurs connotations significatives se contredisent de façon radicale. La docilité du bœuf contraste avec la force sauvage du taureau.

Les Grecs et les Romains l'associaient à l'agriculture et, en cas de victoire, les guerriers romains sacrifiaient des bœufs blancs au dieu Jupiter.

En revanche, les Grecs, de même que les peuples de l'est asiatique, considéraient le bœuf comme un animal sacré et il était aimé et révéré par tous.

Les peuples de l'Orient lui attribuaient les mêmes qualité et caractéristiques qu'au buffle et c'est pourquoi il est vu comme un des animaux ayant répondu à l'appel du Bouddha. Il était, en outre, considéré comme un animal idéal pour conduire les sages là où ils désiraient se rendre et, selon la légende, le maître Lao-Tseu s'est lui-même rendu en Occident à dos de buffle.

La tradition populaire l'associe à la Crèche et, en général, on le considère comme un symbole des aspects liés à l'ombre, à l'obscurité et à la nuit. C'est pourquoi il existe, dans son symbolisme, un certain parallélisme avec un des deux astres lumineux, c'est à dire la lune.

Dans le zodiaque chinois, il occupe la seconde place et on dit de lui qu'il choisit toujours le chemin principal et bannit les chemins de traverse.

Dans le zodiaque occidental, il correspond aussi au second signe, le signe du Taureau.

Partager:

whatsappwhatsappwhatsappwhatsapp

Hits