Les drogues les plus dangereuses qui existent (il est possible que vous ne les connaissiez pas toutes)

Les drogues ont toujours été un sujet de controverse et certains désirent les légaliser. Aujourd’hui, nous allons vous parler des drogues les plus dangereuses qui existent.

methamphetamine drogue dangereuse

La réalité est que nous vivons entourés de drogues, qu’elles soient molles ou dures et se présentent sous forme de médicaments ou pas. Certaines aident, d’autres sont addictives et provoquent les pires effets secondaires que vous puissiez imaginer… en Europe, dans les années 80, nous avons connu la grande crise de l’héroïne et des millions de jeunes sont morts à cause de ses effets. Nous vous invitons à découvrir les drogues les plus dangereuses du monde.

Flakka

La Flakka est un stimulant ayant une composition chimique similaire à l’amphétamine qui se trouve dans les sels de bains. Bien que ce médicament ait premièrement été commercialisé comme une alternative légale à l’ecstasy, ses effets sont significativement différents. Le consommateur sent sa fréquence cardiaque augmenter, ressent des émotions stimulantes et, s’il ne digère pas suffisamment le produit, souffre de fortes hallucinations. La drogue peut causer des dommages physiques permanents car elle affecte les neurones qui régulent l’humeur, comme la sertraline et la dopamine et peut causer des insuffisances cardiaques.

AH-7921

L’AH-7921 est un opioïde synthétique qui était autrefois légalement disponible sur le marché mais qui a été interdit en janvier 2015. On pense que ce médicament possède 80% de la force de la morphine. Il est aussi connu sous le nom d’ « héroïne légale ». Bien qu’il n’y ait eu qu’une mort liée à l’AH-7921 au Royaume Uni, on pense que cette drogue est très dangereuse et peut provoquer des arrêts respiratoires et des gangrènes.

Héroïne

Créée en 1875 par C. R. Alder Wright, l’héroïne est une des plus vieilles drogues du monde. A l’origine, elle était prescrite comme un fort analgésique utilisé pour traiter la douleur chronique et les traumatismes physiques. Mais, en 1971, elle a été déclarée illégale par la loi dite d’abus de drogues. Depuis lors, elle est considérée comme une des substances les plus destructrices au monde, capable d’anéantir des communautés et des familles entières. Les effets secondaires de l’héroïne sont l’inflammation des gencives, les sueurs froides, l’affaiblissement du système immunitaire, la faiblesse musculaire et l’insomnie.

Sels de bains

Les sels de bains sont une drogue synthétique cristalline principalement présente aux USA. Ils ressemblent à la méfédrone et ont récemment beaucoup été cités sur les réseaux sociaux en raison de la « zombification » de ceux qui les consomment. Leur nom provient du fait que le médicament, à l’origine, se vendait et se camouflait sous forme de sels de bains. Les effets secondaires sont, entre autres, un comportement psychiatrique inhabituel, des psychoses, des attaques de panique et un comportement violent, ainsi que l’augmentation des risques d’attaque cardiaque et une température corporelle élevée.

Whoonga

La whoonga est une combinaison de médicaments antirétroviraux utilisés pour traiter le VIH et de différents agents pour la couper, comme du détergent et des poisons. Cette drogue est très présente en Afrique du Sud, en raison du taux élevé de personnes ayant le HIV dans ce pays et ont pense qu’elle est populaire parce qu’elle est bien meilleur marché que les antirétroviraux disponibles sur ordonnance. La Whoonga est terriblement addictive et peut causer des problèmes de santé importants comme des hémorragies interne, des ulcères à l’estomac et, finalement, la mort.

Crack

Le crack est apparu dans les années 80, quand la cocaïne est devenue une denrée commune dans le monde du trafic de drogue. Les narcotrafiquants assemblaient la cocaïne sous forme de roches en utilisant du bicarbonate de soude pour la distiller en poudre. Les vendeurs faisaient cela parce que cela leur permettait de vendre moins de cocaïne à la fois et de la vendre à un plus grand nombre de personnes. Les effets secondaires du crack sont les problèmes au foie, aux reins et aux poumons, ainsi que les dégâts permanents aux vaisseaux sanguins pouvant provoquer des attaques cardiaques, des hémorragies cérébrales et, finalement, la mort.

Krokodil

Le krokodil est la substance addictive secrète de la Russie. On pense que plus d’un million de Russes sont dépendants de cette drogue. Les consommateurs de Krokodil se sentent attirés par ce produit à cause de son prix peu élevé : il est vendu à 30 euros le gramme, alors que l’héroïne coûte 60 euros. Cependant, le krokodil est considéré comme plus dangereux encore que celle-ci, parce qu’il est parfois fait de façon artisanale, avec des ingrédients comme des analgésiques, de l’iode, du liquide pour briquets et des agents de nettoyage industriel.

Métamphétamine

Développée pour la première fois en 1887, la métamphétamine a largement été utilisée durant la seconde guerre mondiale car les deux camps en donnaient à leurs troupes pour qu’elles restent éveillées. On pense aussi que les Japonais en donnaient à leurs pilotes kamikazes avant leurs missions suicides. Les effets de la métamphétamine sont dévastateurs. A court terme, les consommateurs deviennent léthargiques, dépravés et nerveux et, à long terme, leur chair s’enfonce (aspect de vieux) et leur cerveau, ainsi que leurs vaisseaux sanguins, s’endommagent.

Les plus populaires dans cette catégorie

jeune avec cocaine

Comment savoir si vous êtes dépendant à la cocaïne

Si vous vous êtes déjà demandé « Suis-je…
cannabis

Effets dévastateurs du cannabis sur les jeunes

Psychose, schizophrénie, modification du…
drogues corp

Découvrez combien de temps ces 10 drogues restent présentes dans votre corps

Si vous n’avez pas été attentif à l’école durant…
flakka drogue

La « Flakka », une nouvelle et très dangereuse drogue synthétique

La Flakka est une nouvelle drogue de synthèse…