Signification des symboles ésotériques égyptiens

Pleines de mystères et de spiritualité, la mythologie et la culture des anciens Egyptiens sont sans nul doute une partie importante de l'histoire de la civilisation.

egypt ancien

Il est certain que, jusqu'à un certain point, nous sommes aujourd'hui capables de comprendre les hiéroglyphes, qui représentent les événements ayant eu lieu à l'époque des pharaons. Ceci dit, la connaissance du symbolisme égyptien est essentielle à la bonne compréhension de ces temps.

Ainsi, pour ceux qui se demandent quelle est la signification de ces symboles, voici une liste des symboles égyptiens les plus importants et de leur signification:

L'Ankh

Ankh

C'est le symbole le plus utilisé de tous les symboles égyptiens antiques. L'Ankh (aussi connu sous le nom de "cruxansata" par les chrétiens coptes) représente la vie et l'immortalité.

Il a aussi été utilisé en tant que symbole de l'union entre les hommes et les femmes, et en particulier de l'union entre Isis et Osiris, qui s'est créée pour provoquer la crue du Nil, apportant ainsi la fertilité à l'Egypte. C'est la raison pour laquelle l'Ankh est aussi appelé la Clef du Nil.

Il représente aussi le pouvoir purificateur et vivifiant de l'eau, et la clairvoyance (la capacité de voir "l'au-delà"). On pensait également que l'Ankh était " la clef de l'éternité" et " la clef du monde sous-terrain".

Parfois, ce symbole était dessiné sur les murs des temples car on pensait qu'il attirait la protection divine.

L'œil d'Horus

œil Horus

Aussi connu sous le nom de Wadjet (Udjat, Uadjet, Uto, Wedjoyet, Edjo et Uto), le symbole de l'œil d'Horus représente la protection, la guérison, la bonne santé et le pouvoir royal. Il est aussi considéré comme le symbole de la lune. Les anciens Egyptiens pensaient que les amulettes qui portaient l'œil d'Horus avaient des pouvoirs curatifs. L'œil d'Horus a aussi été utilisé comme un outil médical pour mesurer les ingrédients lors de la préparation des remèdes.

D'après le mythe, Horus et Seth se seraient affrontés pour remplacer Osiris après sa mort et Seth aurait blessé Horus à l'œil gauche. Hator (ou Toth) aurait soigné l'œil en utilisant la magie mais Horus aurait offert son œil à son père Osiris, pour le ramener à la vie. C'est la raison pour laquelle l'œil d'Horus est aussi connu comme un symbole de sacrifice.

L'Œil de la Providence (l'œil maçonnique qui voit tout) présent sur les dollars des USA proviendrait de l'œil d'Horus.

L'œil de Râ

oeil de Ra

Il existe différents mythes sur l'origine de ce symbole. Cependant, la majorité des experts pense que le symbole était en réalité l'œil droit d'Horus, qui se serait convertit en œil de Râ dans l'antiquité. Les deux symboles représentaient majoritairement les mêmes concepts. Ceci dit, selon d'autres mythes, le symbole de l'œil de Râ aurait représenté la personnification de beaucoup de déesses de la mythologie égyptienne comme Wadjet, Hathor, Mut, Sekhmet et Bastet.

Râ, aussi connu sous le nom de Rê, est le dieu du soleil de la mythologie égyptienne. C'est pourquoi l'œil de Râ représente le soleil.

L'ouroboros

ouroboros

L'ouroboros, dans la mythologie égyptienne, était un des symboles du soleil, car il représentait les voyages d'Aten, le disque solaire de la mythologie égyptienne. En outre, les ouroboros représentaient la renaissance, la recréation de la vie et la perpétuité.

Dans le Livre des Morts, l'image du "du serpent qui se mange lui-même ou du serpent qui se mange la queue" est étroitement associée à Atum, le premier dieu né des eaux chaotiques du Nun (l'eau primordiale, de laquelle la création proviendrait en premier lieu) qui serait né de ces eaux sous la forme d'un serpent se renouvelant tous les matins.

Les Egyptiens ont passé le symbole de l'ouroboros aux Phéniciens, qui ont fini par le transmettre à la culture grecque. Le nom d'ouroboros a été donné au symbole par les Grecs.

Aussi connu comme le symbole de l'infini, l'ouroboros est un symbole communément utilisé dans le monde entier, y compris dans la mythologie nordique, où il est connu sous le nom de Jörmungandr.

L'amemptah ou Amenta

amemptah ou Amenta

Le symbole de l'Amenta, dans la culture égyptienne antique, représente la terre des morts (le monde terrestre). L'Amenta, à l'origine, était utilisé en tant que symbole de l'horizon, là où le soleil se couche. Avec le temps, il a été utilisé pour représenter le bord occidental du Nil, qui est aussi le lieu où les Egyptiens enterraient leurs morts. C'est la raison pour laquelle l'Amenta serait finalement devenu le symbole de l'Inframonde.

Le scarabée

Le scarabee

Le scarabée est un des symboles les plus importants de l'ancienne culture d'Egypte. Le scarabée bousier représente le soleil, la recréation de la vie, la résurrection et la transformation.

Lorsqu'ils voyaient les scarabées bousiers pousser des boules de fumier (leur source de nourriture), les ancien Egyptiens pensaient que ces scarabées recréaient la vie. Ceci est dû au fait qu'ils confondaient les œufs pondus et enterrés dans le sable par les scarabées femelles de la race des bousiers avec la boule de fumier qui leur sert d'aliment. C'est pourquoi ils pensaient que ces scarabées avaient "créé la vie du néant".

Le pilier Djed

Le pilier Djed

Le pilier Djed, aussi connu comme "la colonne vertébrale d'Osiris", est un symbole qui représente la force et la stabilité dans la culture de l'Egypte antique.

On l'associe à Ptah, le dieu de la création et à Osiris, le dieu de l'inframonde et des morts. Bien qu'il ait premièrement été connu comme le symbole de Ptah, le symbole du pilier Djed a été adopté par le culte d'Osiris avec le temps. De là vient son nom de "colonne vertébrale d'Osiris".

Les Egyptiens pensaient que le pilier Djed était, en réalité, la combinaison des quatre piliers qui soutenaient les quatre coins de la terre.

Tyet - Le nœud d'Isis

Tyet Le noeud d'Isis

Tiet ou Tyet, aussi connu comme le nœud d'Isis ou le sang d'Isis, es un symbole égyptien qui ressemble beaucoup au symbole de l'Ankh. Sa signification aussi était considérée comme similaire à celle de l'Ankh. On suppose qu'il symbolise la vie.

Il a été associé à la déesse Isis et est principalement utilisé avec l'Ankh et le pilier Djed d'Osiris, parce qu'ensemble, ils étaient considérés comme une représentation de la nature duale de la vie.

Il n'existe pas d'informations précises expliquant pourquoi il aurait reçu le nom de sang d'Isis, mais on suppose que celui-ci lui a été donné parce qu'il représentait le sang mensuel d'Isis et les pouvoirs magiques que celui-ci conférait.

Le symbole de Ka ou l'esprit de Ka

SYMBOLE Ka

Le symbole de Ka est un des symboles égyptiens les plus complexes de l'époque des hiéroglyphes car il représente trois concepts spirituels différents. Le Ka représentait le fait de recevoir la vie d'autres hommes et de dieux, le fait d'être la source de ces pouvoirs et le double spirituel de tous les hommes vivants.

Le mot "Ka" signifie littéralement "esprit" ou "âme". On pense qu'il représente l'âme qui aurait été inhalée par les déesses Heket et Meskhenet à leur naissance.

Le Ka était aussi le double spirituel qui naissait avec chaque être humain. Il vivait mais ne mourrait pas avec cette personne, car il continuait à exister tant qu'il avait un endroit où vivre, c'est-à-dire un corps dans lequel vivre. C'est une des raisons principales pour lesquelles les anciens Egyptiens momifiaient leurs morts. On pensait que les morts perdaient la possibilité de vivre une vie éternelle si leur corps se décomposait, causant ainsi la mort du Ka.

Ba

Ba

Ressemblant à un oiseau (plus précisément à un faucon) à tête humaine, le symbole de Ba était représenté entrant ou sortant de la tombe de quelqu'un ou était placé à côté du corps momifié.

Le mot "Ba" peut être interprété comme "âme" ou "esprit", mais "manifestation spirituelle" serait une traduction plus précise. Car le Ba représentait une partie de l'âme, dans les anciennes croyances égyptiennes. Plus exactement, on pensait que le Ba était le caractère unique d'un objet. Cette définition se rapproche assez de celle du terme "personnalité", à défaut d'un meilleur mot. Selon cette croyance, même un objet inanimé pourrait avoir un Ba.

Comme on le signale dans les Textes de Coffin, Le Ba nait après la mort d'une personne et s'unit à son Ka, l'essence de la vitalité dans la vie future - mais certaines personnes pensent qu'il existe déjà avant la mort et qu'il aurait survécu à l'expérience. Le célèbre égyptologue Louis Žabkar pensait que le Ba qui ressuscitait après la mort était la personne elle-même.

La plume de Maât

La plume de Maât

La plume de Maat ou Ma'at est un des symboles égyptiens les plus utilisés dans les hiéroglyphes. La déesse Maat représentait la justice dans la culture égyptienne; c'est pourquoi la plume de Maat représenterait le concept de "garantir la justice" dans les inscriptions antiques. Cela est dû au fait que les anciens Egyptiens pensaient que le cœur de tout homme serait pesé et comparé au poids de la plume de Maat, dans le Salon des Deux Vérités, quand son âme entrerait dans le Duat. Si son cœur pesait la même chose (ou était plus léger) que la plume, cela signifiait que cet homme était vertueux et pouvait entrer à l'Aaru (le paradis gouverné par Osiris). Si ce n'était pas le cas, son cœur était mangé par Ammit, la déesse qui mangeait les âmes, et l'homme était maudit et condamné à errer dans l'inframonde pour toujours.

Decheret

Deshret

Deshret, aussi connue comme la Couronne Rouge d'Egypte, est le symbole qui représente la Basse Egypte, les terres de la déesse Ouadjet. Elle est aussi utilisée comme symbole du Kemet, les terres fertiles du territoire de Seth.

Hedjet

Hedjet

Hedjet, la Couronne Blanche, est une des deux couronnes d'Egypte. Elle représentait le royaume de Haute Egypte et s'est combinée avec la Couronne Rouge de Basse Egypte pour former le Pschent, la Double Couronne d'Egypte, lors de l'unification du pays.

Pschent

Pschent

Le Pschent représentait la Double Couronne d'Egypte, composée de la Couronne Rouge et de la Couronne Blanche, Deshret et Hedjet, qui représentaient respectivement la Basse Egypte et la Haute Egypte. Elle représentait l'unité d'Egypte et le contrôle total du pharaon sur ce pays.

L'anneau Chen

anneau Chen

Le Shen est le cercle en spirale présent dans la culture d'Egypte antique. Il représente la divinité. Il était principalement utilisé en Mésopotamie et en Egypte. Le symbole, qui avait à l'origine une forme de cercle, s'utilisait parfois comme cartouche. Ce type d'usage prétendait représenter la protection divine. Cela signifie que, selon les croyances d'alors, la personne dont le nom était écrit dans le symbole de Shen et qui était souvent un roi ou un membre de la royauté, était sous protection divine.

Uraeus le cobra

Uraeus le cobra

Dérivé du mot "iaret", qui signifie "le ressuscité", Uraeus est un important symbole égyptien de l'antiquité qui représente un cobra en ascension. Le symbole d'Uraeus représentait la connexion entre les dieux et les pharaons. Certains de ceux-ci ont été reconnus grâce au symbole d'Uraeus qu'ils portaient. Uraeus symbolisait aussi l'autorité absolue et le pouvoir des dieux et des pharaons.

On pense que, pour qu'il puisse octroyer des pouvoirs magiques et garantir la protection magique de celui qui l'utilisait, ce symbole devait être porté sous forme d'amulette.

Le Seba

Le Seba était le symbole de l'étoile dans la culture égyptienne antique et représentait les étoiles-dieux ou les constellations.

Dans la mythologie égyptienne, les étoiles étaient appelées "adeptes d'Osiris", car elles représentaient les âmes des morts dans le Duat, ou inframonde. Quand il était dessiné dans un cercle, le symbole du Seba représentait le Duat.

Le voleur et le fléau - Hekha et Nekhakha

Le voleur et le fleau Hekha et Nekhakha

Le symbole du voleur du pasteur? dans la culture égyptienne antique était le symbole du pouvoir de l'état sur le peuple. Le mot "Hekha (HqA)", qui est aussi une épithète d'Osiris, signifie "gouverner".

De manière similaire, le fléau (Nekhakha) était considéré comme le symbole du pouvoir royal. Le célèbre égyptologue Toby Wilkinson pensait que le symbole du tourbillon représentait le pouvoir coercitif et le contrôle du roi sur ses sujets.

Menat

Menat

Etroitement associé à HathoryIhy, son fils, Menat était le symbole de déesse Hator. En effet, "le Grand Menat" était un des nombres de Hator. Le symbole du Menat représentait la vie, la fertilité, la naissance, la renaissance, la puissance et la joie. Les Egyptiens portaient des amulettes ornées de ce symbole dans l'espoir qu'il leur apporte la prospérité, la fertilité et la fortune.

Relation entre les dieux et les symboles égyptiens

Comme nous l'avons déjà mentionné, la religion, dans l'Egypte antique, était complètement intégrée à la vie quotidienne des Egyptiens. Les dieux étaient présents dès la naissance, durant toute la vie et la transition entre la vie terrestre et la vie éternelle, puis continuaient à prendre soin des âmes dans l'autre vie. Le monde spirituel était toujours présent dans le monde physique et ceci était représenté de façon symbolique dans l'art, l'architecture, les amulettes, les statues et les objets utilisés par la noblesse et le clergé dans l'accomplissement de leur devoir.

Ces symboles, dans une société en grande partie analphabète, jouaient le rôle vital de transmettre les valeurs les plus importantes de la culture au peuple égyptien, génération après génération. Le paysan n'avait pas accès à la littérature, à la poésie, ni aux hymnes qui racontaient l'histoire de leurs dieux, de leurs pharaons et de leur pays mais ils pouvaient voir un obélisque ou les bas-reliefs des murs d'un temple et découvrir leur histoire grâce aux symboles utilisés.

Ainsi, chaque amulette ou représentation égyptienne avait une signification qui transmettait l'histoire des dieux et la symbolique qui y état liée.

Les plus populaires dans cette catégorie

culture celtique

Les symboles celtiques et leur signification

Les Celtes, peuple de dieux, de druides et de…
protection

10 Amulettes et talismans très puissants pour la protection

Lorsque nous parlons d'amulettes, nous nous…
envie

Les meilleures amulettes contre l'envie

Si l'on tient compte du fait qu'une amulette est…
chance

Les 16 amulettes de la chance les plus populaires au monde

Quels sont les talismans ayant dépassé les…
mauvais oeil

Amulettes contre le mauvais œil et l'envie

Nous craignons tous que les plus petits de notre…
vieux egipte

20 amulettes d'Egypte et leur signification

En premier lieu, précisons que, par amulette,…
symboles kabbale

Signes et symboles cabalistiques

La Cabale est une discipline de caractère…
sirene

Symbolique de la sirène

Elles séduisent les marins grâces à leurs…
trefle1

Symbolique du trèfle

Le trèfle possède sans aucun doute un grand…
horus

Triangle et pyramide Illuminati : Les Symboles Illuminati

Les Illuminati (tout comme les Maçons) sont une…