Drapeau d'Ethiopie : Histoire et signification

Manuel G | mai 03, 2019

et

Le drapeau d'Ethiopie est formé de trois bandes respectivement verte, jaune et rouge. La première bande (verte) rend hommage à la beauté naturelle du pays, à ses bois et ses écosystèmes; la seconde bande (jaune) représente la paix et l'espérance; et la dernière, la rouge, symbolise la force dont cette nation a fait preuve au fil du temps.

Cette combinaison tricolore possède aussi un symbolisme propre lié aux différentes populations éthiopiennes. Le vert représente la province centrale du pays, Shewa. Le jaune symbolise une des neufs ethnies d'Ethiopie, les Amharas et le rouge une autre de ces ethnies, les Tigrés (Tigray).

Outre ces bandes, le drapeau est composé d'un disque bleu situé au centre dans lequel se trouve une étoile avec les rayons du soleil dessinés entre les branches. Les couleurs panafricaines proviennent du drapeau d'Ethiopie, car c'est un des plus anciens emblèmes d'Afrique.

L'étendard éthiopien a été modifié plusieurs fois. Cependant, les trois couleurs qui le représentent existent depuis le XIXe siècle. Elles ont été utilisées pour la première fois en 1897, après la bataille d'Adowa contre l'Italie.

Durant la monarchie, la nation était représentée par un drapeau montrant un lion couronné, le célèbre lion de Judas. Ce lion portait une croix à l'extrémité de la hampe, symbole qui rattachait le pays à l'église orthodoxe.

Au moment de la disparition du régime monarchique en 1975, le drapeau comprenait toujours les mêmes éléments, à l'exception du lion qui avait été retiré. Ce dessin a été conservé jusqu'en 1987 puis est revenu de 1991 à 1996.

Entre 1987 et 1991, le drapeau portait l'emblème de la République Démocratique Populaire d'Ethiopie au centre: une étoile jaune à cinq pointes entourée d'une guirlande végétale.

En 1996, le drapeau a à nouveau été modifié car la taille du disque bleu a été légèrement augmentée. En Ethiopie, il est illégal d'utiliser un drapeau qui ne montre pas l'emblème national. La peine pour ce délit peut aller jusqu'à 18 mois de prison.