Drapeau du Guatemala : Histoire et signification

Manuel G | mai 03, 2019

gt

Malgré son dessin très simple, ce drapeau symbolise avec exactitude le Guatemala. Les deux bandes bleues des extrémités représentent le fait que la nation est entourée, d'un côté, de l'Océan Pacifique et de l'autre, de l'Océan Atlantique, une particularité que peu de pays possèdent.

Au centre, se trouve une bande blanche avec des armoiries au milieu. La couleur blanche représente la pureté, la foi, l'intégrité, le respect et la paix. Sur les armoiries, on peut voir l'oiseau national, le Quetzal, qui représente la liberté. Autre élément curieux de cet emblème, le parchemin sur lequel est écrit la date à laquelle l'Amérique Centrale a réussi s'émanciper de la domination espagnole, le 15 septembre 1821.

On peut aussi voir deux rifles, qui représentent les forces militaires et leur engagement vis-à-vis de la nation: la défendre à tout moment. On trouve également deux épées qui symbolisent l'honneur.

Mais il ne s'agit pas du premier ni du seul drapeau du pays. Ce dernier a été représenté par le drapeau d'Amérique Centrale jusqu'en 1851, année où les couleurs de l'étendard ont changé: c'est le jaune et le rouge propres à l'Espagne qui ont été adoptés pour représenter le pays. Ce drapeau a été utilisé jusqu'en 1871, moment où la discussion de modification s'est terminée avec les décrets 12 et 33 et où le drapeau a repris ses couleurs originales. Le pays était alors dirigé par le général Miguel Angel García Granados.

Les couleurs du drapeau du Guatemala ont été choisies après l'approbation de l'Assemblée Nationale Constituante d'Amérique Centrale, qui stipulait que les drapeaux des pays constituant les Provinces Unies d'Amérique Centrale devaient avoir trois bandes horizontales bleues et blanches. Mais, au fil du temps et des modifications, leur ordre a été changé et les bandes sont devenues verticales.

Partager:

whatsappwhatsappwhatsappwhatsapp

Hits